Le concours de textes rédigés en langue bretonne organisé par l’Association bretonne.

Le lundi 18 mai se déroulait salle des mariages de Redon la remise des prix du concours de textes en breton. Pour encourager l’apprentissage de la langue de nombreux prix étaient distribués répartis en cinq niveaux pour départager équitablement et récompenser les efforts de chacun des concurrents. Monsieur Bonraisin président de la section de Redon de l’Association bretonne en soulignant les progrès du breton dans la région de Redon a insisté sur le fait que les prix n’étaient distribués qu’à quelques uns « les meilleurs souvent difficilement choisis par le jury» mais que cela ne voulait pas dire que les autres textes étaient mauvais et que lui et le jury saluait les efforts de chacun. Les jeunes des écoles publiques et privés ont chanté des chansons en bretons pour marquer cette cérémonie, le moment le plus émouvant a été quand ils chantés en choeur une chanson en breton, marquant ainsi le fait qu’il faut se réunir pour sauver notre langue bretonne si menacée. Ci-dessous un texte d’élèves de 6ème ayant obtenu un prix dans leur niveau du concours.

BEURNAR HAG AR RE « MOMO SAPIENS »

Bernard  et les « Momo Sapiens »

ARTHUR BEDANE & Y ANN BOURCIN


Ur wech e oa un den e oa anvet Beurnar. Kavout a rae mat ar sonerezh Rock.

Il était une fois un homme qui s’appelait Beurnar. Il trouvait bien la musique Rock

C'hoant en doa sevel ur mekanik evit monet en amzer-dremenet.

Il eut envie de fabriquer une machine pour aller dans le temps passé.

Un deiz e oa echu ober ar mekanik. Pouezan a rae war an nozelenn "Ragistoer".

Un jour la machine fut finie. Il appuya sur le bouton « Ragistoer » « fait l’histoire »

Pa 'Ga-en arru er ragistoer ,ar re "momo sapiens" a gemere anezhan.

En lançant le ragistoer les « momo sapiens » apparurent.

Beurnar a zisplege d'ar re " momo sapiens" e oa arru en amzer dremenet evit kelenn rock dezhe.

Beurnar expliqua aux « momo sapiens » qu’il était arrivé du temps passé pour leur enseigner le rock.

 E-pad teir vlez ,Beurnar a zeske Rock d'ar re " momo sapiens".

Et pendant trois ans Beurnar enseigna le Rock aux « momo sapiens »

Ne 'oa ket aes rak ne gomprenent netra get an traoù a lare Beurnar .

Ils  n’étaient pas contre, mais ils ne comprenaient rien aux choses que disait Beurnar.

An momo sapiensed ne ouient ket komz ha pa e Gant o kannal e raont ur seurt stlabezyezh.

Les Momo sapiensiens ne savaient pas parler et quand ils chantaient il  le faisait  en une sorte de jargon.

Seblant a rae bout sonerezh metal pe hard rock. Ressemblant à celui produit par la musique Métal ou Hard Rock.

Mont a rae Beurnar en-dro en amzer vreman get tri momo sapiens. Goude kalz a bleustradeg e Gant prest ober sonadegoù.

Beurnar revient  dans le temps présent avec trois momo sapiens. Après beaucoup de répétitions ils sont prêts pour faire des concerts.

Brudet e Gant er bed a-bezh. Anv o strollad 'oa:"The Kranniboll".

Réputé dans le monde entier. Le nom du groupe est : « The Kranniboll ».

War al leurenn gwisket e Gant evel tud a rae "disko".

 Sur la scène habillés comme tous les gens qui font du « disco ».

Unan a rae bateri,daou a rae guitar elektrik hag unan a gane.

L’un fait de la batterie, deux font de la guitares électriques et l’autre chante.

A re a gave mat rock ne 'Ga ket plijet rak e oa rock met rock taer :

Et ceux qui aiment bien le rock ne le trouvent pas plaisant comme le rock mais  rock violent:

war al leurenn e oant o tebrin ar mikro. Goude ur frapad-amzer an dud a gave mat ar rock-

sur scène ils mangent le micro. Au bout d’un moment les gens ont bien aimé ce rock.

se. Komanset o deus asantin ar stil sonerezh-mañ.

Ils ont commencé à accepter le style de cette musique.

Evel-se 'oa bet ijinet an hard rock hag ar metal.

C’est commeça  qu’à été inventé leHard Rock et le Métal.