Les chapiteaux et pieds de colonnes

Chapiteau de la colonne du côté sud-est de la croisée du transept de l'abbatiale Saint Sauveur de Redon.

Remarquez le visage entre les 2 spirales ou cornes de belier stylisées.

Pilier nord-ouest de la croisée du transept de l'abbatiale Saint-Sauveur de Redon. remarquez les chapiteaux décorés de têtes de béliers stylisées

Ce bénitier au pied du pilier nord-est du transept serait un chapiteau de colonne récupéré lors d'une des différentes modifications de

l'abbatiale et creusé pour recevoir une cuve de bénitier.

Un chapiteau orné de feuille sur une colonne ronde de la nef de l'abbatiale de Saint-Gildas des Bois.

A Saint-Gildas des bois on a deux sortes de piliers qui soutiennent les arcades de la nef, les piliers cilindriques comme la

photo précédente et des piliers formés d'un cilindre central entourés de quatre colonnes disposées en croix du côté intérieur de la nef

la colonne se prolonge en contrefort.seules les colonnes de l'est et de l'ouest comportent des chapiteaux. le pied du pilier est aussi

sculpté.

Dans les édifices de la région de Redon seules les abbatiales de Redon et Saint-Gildas comportent des chapiteaux sculptés.

Chapiteau de l'église de Langonnet. curieusement composé de plusieurs parties ici le chapiteau central est sculpté sur trois de ses faces alors que les deux plaques

en demi cercles ne sont sculptés que sur une face.

Un des chapiteaux de l'église de Langonnet partie en demi-cercle. Une main tient 4 brins en forme de spirale l'un d'entre eux se termine par une croix de malte. Est-ce une référence

à l'ordre des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

Eglise de Langonnet, Un curieux Christ en croix emmailloté, les oiseaux sont difficiles à interpréter, celui de gauche a une attitude de soumission

celui de droite à l'air de tomber. symboliseraient peut être le bien et le mal.

Chapiteau également en plusieurs parties de l'église de Priziac.

Un détail du chapiteau précédent. La sculpture est difficile à interpréter, figure abstraite sans signification particulière?

Toujours à Priziac c'est le pied de colonne qui est sculpté, avec un entrelacs, il s'agit peut être ici de la boucle de Möbius à une seule face.

Priziac: Partie de chapiteau représentant un personnage gras peut être une représentation de la gourmandise.

Priziac: pilier de la croisée du transept portant un motif cordé.

Priziac, un chapiteau sur une colonne du pilier sud-ouest de la croisée du transept. A première vue on a l'impression de voir une croix gammée

sur chacune des faces du chapiteau, mais une étude plus fine permet de voir que chacune des deux parties croisées comportent une main et qu'il

s'agit en fait sur chacune des faces de deux bras repliés en angle droit main gauche posée à plat pour la face de gauche main droite pour la face de droite,

et main droite repliée sur l'arête côté gauche et main gauche pour le côté droit. Symboliserait deux personnages qui s'embrassent, à l'angle inférieur on

a un curieux entrelac.

Conclusion: Dans les édifices romans de la région de Redon les chapiteaux sont assez simples. peu des édifices en comporte. Les églises templières sont généralement

assez massives et pauvres en décors sculptés. A l'inverse les églises de Priziac et de Langonnet en centre Bretagne ont des chapiteaux et des pieds de colonne richement décorés.

Certains disent que des motifs celtiques sont sculptés à Priziac.